NOUVEL ALBUM! NOUVEL ALBUM! NOUVEL ALBUM!
 Réalisé gràce à Jean-Yves Evrard à la composition, direction artistique, arrangements et guitares, Louis Evrard à la batterie, Sébastien Boisseau à la contrebasse et Rudi Coquelet à la prise de son, au mixage et peaufinage sonoristique. 
 Et donc c'est la sortie du fameux disque n°5 qui s'annonce ICI
Ecoutez quatre titres gratuits et achetez la plaquette à la page:
"Toute la musique"


  

J'ai envoyé la jolie lettre qui suit peu avant la mi-mai à tous les gens de la radio:

 

Cher ami de la radio,


Je me permets d'emblée un tutoiement qui se veut à ton égard plus majestatif que familier, sache-le.

Je te remercie grandement pour l'attention que tu porteras à cette missive.

Je suis un chanteur heureux qui bénéficie d'un statut particulier : j'ai la reconnaissance du public en vrai de vrai et je fais partie de cette tribu étrange des « non-radiodiffusés ».

Loin de moi l'idée de me lamenter sur ce sort étrange en faisant appel à ta pitié.

Je revendique tout simplement bec et ongles (ou plutôt voix et pattes de velours) la légitimité de ma présence sur tes ondes de par l'évidence de mon parcours discographique et scénique depuis quinze ans que je pratique la chose.

Voici le lien vers ma Biographie : Biographie au mitan 2013


Mais on s'en fout, seule parle la musique !


Je crois que je ne passe pas en radio parce qu'il y a sans doute une méconnaissance de mes chansons et peut-être un malentendu lié à l'idée du « format radio » de mes oeuvrettes qui a poussé dans leurs retranchements l'artiste et le diffuseur.

L'artiste a parfois perdu foi et a quelque peu renoncé à demander qu'on le passe en radio de peur de se faire remballer...

Mais, cette lettre en est la preuve, je suis plein d'enthousiasme quant à la sensibilité artistique et à l'intelligence des diffuseurs-programateurs-animateurs radio (un peu de miel ne fait jamais de tort) !

L'être de médias que tu es n'a sans doute pas eu le temps ou le loisir ou la curiosité de se renseigner sur le parcours artistique en question, sans doute envahi par d'autres sollicitations et peut-être quelque peu distrait par les sirènes du grand vide de sens de notre époque lui faisant croire que la chanson à texte est définitivement poussiéreuse alors que les arrangeurs les plus incisifs de notre époque se poussent pour collaborer avec moi (j'exagère quelque peu mais de l'auto-miel, c'est bon aussi).

Heureusement que je suis là pour mettre fin à ce silence troublant !

J'ai cinq albums à mon actif dans lesquels puiser à loisir pour faire pêter les ondes de joie à longueur de journées selon les thèmes divers des émissions de ta chaîne.

Voici le lien : La musique à diffuser en radio.

Evidement, ce lien est construit du dernier album au premier afin de ne pas troubler la lecture de l'actualité.
Favorise donc l'album : « Le Crépuscule des idiots ».


Cette écoute n'ayant valeur que d'échantillon gratuit, je t' offrirai les disques physiques dès réponse joyeuse de ta part, à moins que tu les aies quelque part auquel cas il te faudra les resortir.

Il s'agit bien entendu d'une obligation subliminale qui aura l'heur de ravir les oreilles de tes auditeurs.

Pour le reste, et dans le cas tragique d'un non suivi, j'irai demander l'asile culturel en Flandre ou en France me renfrognant dans le drapé du « Nul n'est prophète en sa Province».

A moins que l'on ne nomme post-mortem, reconnaissance tardive aidant, quelque rond-point, salle de concert ou maison de jeune par mon nom.


Mais on s'en fout, seule parle la musique !


Ah oui, je passe pour la quatrième fois de mon existence aux Francofolies de SPA et ce serait super chouette d'en parler parce qu'en plus, c'est leurs 20 ans, à eux !

Il faut dire que c'est le spectacle « Le Crépuscule des idiots » qui se jouera le 19 juillet à 21H30 Scène 1 au Jardin des Francos.

Et passer un morceau me rendrait fou de joie !

Et pour les autres dates, il y a en pièces jointes de ce courrier un dossier de diffusion.


Au plaisir de ta réponse.


Daniel Hélin, chanteur en pleine forme !

www.danielhelin.be

P.S :

Je passe très joliment à la télé, je suis un très bon invité tout poli qui a plein de choses à raconter.

Voici un lien qui te permettra de te faire une idée :

Emission 50 Degrés Nord (extrait)

Dans le même ordre d'idées, sache que je me réjouirais de présenter une émission sur ta chaîne parlant spécifiquement de la création musicale en Francophonie Belge, celle-ci étant tristement reléguée à des concours de futurs oubliés talentueux ou à la dé-momification de permanents recuits avec ou sans second degré.


Hommages et joies !


 

 

 

 Rien à voir, mais presque: petite remise à jour quant à la question: Qu’est ce que le capitalisme  ?


C’est l’appropriation des moyens de jouissance par des gens qui ont peur de celle des autres.

C’est l’accumulation de possibles dans des seins gonflés sans possibilité de têter.

C’est la violence de la création du désir avec, à la clé, pour moyen de les réaliser, une seule condition  : la participation à cette violence.

C’est le centralisme des richesses produites devenues abstractions pour ceux qui les ont produites.

C’est le silence de ce vol présenté comme une loi naturelle.

C’est la création de l’inéluctabilité de ces manques inassouvis.

C’est l’esclavage consenti avec l’espoir de réaliser un petit quelque chose pour se sauver,Soi.

C’est la dictature d’ignorants interdisant le savoir.

C’est de la merde  !

Le mensonge institué avec des religions mourantes offrant l’espoir à ceux qui se sacrifient en se soumettant à la morbidité de la notion de paradis, la récompense de ton indigence.

Créer des superstitions sur la matière pour la rendre sacrée et plus chère.

Inventer des valeurs et les prétendre naturelles.

Le plafond brille de diamants potentiels.

Nous sommes cloués au sol par nos propres mains.

Des croûtons perdus dans la soupe.

Pas de questions pour savoir qui a la cuiller.

Nous sommes dans la soupe et c’est tout.

Les diamants du plafond semblent immuables.

Et, dans la quête du moindre grain de sable on laisse sur le bord des petits morceaux de soi.

Seul savoir permis  : la joie de participer à quelque chose de plus grand que Soi.

Le massacre c’est la volonté cruelle de laisser fondre des limaces dans un bain de sel en s’étonnant qu’elles ne crient pas, qu’elles ne se révoltent pas, qu’elles n’appellent pas.

Et nous, la salière à la main, nous les trouvons responsables de nos actes.

Nos yeux en écrans bleus.

Le fond marin du chant des baleines brille derrière des yeux de verre.

Mon nombril est mon trou noir qui m’engloutit.

Je me satisfais de mon fonds de commerce profond comme la blessure qui m’anime.

Brillance de plaie en paillettes, du skaï, blanc, rouge et brun.


Comment sortir du labyrinthe capitaliste  ?


J’entends très nettement les circonvolutions de ma boîte crânienne.

J’entends très nettement chaque pas que je propose au sol éviandé.

J’entends la pluie.

J’entends crépiter le vent dans les sapins.

J’ai un peu peur de basculer parce que je suis amoureux de mes problèmes.

La Terre tourne autour d’une multitude d’axes.

Toutes les colères de matière sont rassemblées en milliards de points qui se considèrent chacun comme uniques.

J’ai sur la peau (ou plutôt sous la peau) la sensation vivace d’un grouillement ininterrompu.

Ce ne sont pas les veines drainant du sang.

Ce n’est pas la foule des parasites.

Ce n’est pas quelque chose de rythmique.

Je sens simplement la chose susdite et ma démarche entre les murs s’en ressent.

Mais je ne réponds pas à la question.

Partout où je regarde (et je n’ai pas envie que ce soit pris pour de la naïveté poétique), j’ai l’impression d’errer dans un aquarium lubrique où les figurants tournent dans le bocal, le sexe dans les yeux.

J’aime ça parce que c’est agréable de se dire que la race humaine n’est pas à l’abri de sa procréation joyeuse.

Nous sommes sauvés.

Il faut faire avec les vivants.

Le biblisme est l’ennemi parce qu’il ne marche pas avec des pieds et des mains.

Mettre dans des tiroirs le réel puis le ressortir avec le mode d’emploi.

Genre  :


Mode d’emploi de la révolution  :

1.
Faire avec ceux qui sont là.
2. Vouloir la jouissance et non pas le pouvoir.
3. Abolir la propriété privée parce que notion incompatible avec mortalité effective des propriétaires.
4. Redistribuer le savoir avent les richesses, y compris une médecine gratuite.
5. Destruction des armes et interdiction de l’usage des énergies fossiles
6. Instaurer le mélange comme valeur première de la création de société (jeunes et vieux par exemple).
7. Niquer l’argent.
8. Faire des siestes.
9. Rire.
10. Laisser parler ouvertement les critiques et les considérer comme des outils.
11. Faire la fête.
12. La curiosité comme première valeur de l’homme et de son intelligence.
13. Fraternité d’abord, égalité ensuite, liberté comme résultante et gratuité en préalable.
14. Ne pas tenir compte d’un seul de ces articles.
15. En écrire 10 autres.
16. Recommencer.


L’utilité de la race humaine est un superflu à convenir.

La question n’est pas l’élimination de l’inutile, au contraire rien n’est plus jouissif que l’inutile.

La valeur n’est qu’une manière de plus de sélectionner.

Elle n’existe pas dans la nature.

Je m’emmerde dans ces réunions où l’on conclut qu’il faudrait que les riches soient moins riches et les pauvres moins pauvres.

Il n’est pas surprenant de voir des gens aux revenus modestes arborer le symbole de la réussite que représente le port d’un vêtement de marque cousu de sang.

La vraie force quand on est pauvre  ; c’est de porter quelque chose fait par des plus pauvres.

Monter qu’on a réussi une chose même si on mange mal  : se la payer.

Et en plus les apparences sont trompeuses.

Et ce que je viens de décrire est aussi une caricature, un cliché.

La première chose qu’il importe de développer, mis à part la capacité d’indignation préalable à l’action, la première, c’est la curiosité.

Décortiquer le réel volé, dire ce qu’on veut et pas ce qu’on peut.

Aller voir ce qui ne nous regarde pas.

Ce qui a l’air de ne pas nous concerner et qui pourtant nous fait quelque chose.

On subit les conséquences, mais de quoi  ?

D’où ça vient  ?

Le vieux Marx disait que le capitalisme n’était qu’une étape historique, un passage.

J’ajouterais qu’il possède en lui-même les germes de sa propre destruction et qu’en tant que tel il sera amené à se détruire.

Tout simplement parce qu’il lui est impossible de tenir ses promesses.

Il lui est impossible de faire correspondre la majorité des gens à son modèle.

Le danger c’est qu’il entraîne avec lui ceux qui le construisent et ceux qui le subissent.

Soyons des résistants festifs et lucides.

Le chiant des réunions provient de la désappropriation du langage que nous avons subie.

La violence et l’ennui suscités par ces discours contradictoires.

Conflits de proche en proche, mais pour décortiquer le réel qui nous entoure et qui est unique  :

Une planète pour tout le monde et une vie à chacun.

Voilà la base  : réappropriation de la connaissance concrète du réel.

Refus du raccourci.

Amour de la contradiction parce qu’elle est la source du savoir commun  : le capitalisme est un serpent qui se mord la queue et ce qui lui succèdera n’est pas encore définissable.

Le fait de déjà savoir ce qu’on ne veut plus peut déterminer ce qu’il serait mieux d’avoir.

Et si même nos morts sont à vendre comme notre peau et nos os, que notre animalité jubilatoire soit le frein de ces entraves criminelles.

Foin du dénigrement personnel dû à une dévaluation du sensible réel dans la bourse tortionnaire.

Nos deux pieds, nos deux mains n’ont pas besoin de la mort des autres pour créer et avancer.

Ma viande bouge  :

Préparer le terrain pour les petits qui viennent à grandir.

Dire qu’il y a de la place pour tout le monde.

La connaissance partagée.

Emmerder les tribunaux, les policiers, les industriels, les publicitaires, les commerçants, la soldatesque, les nucléaires, les fascistes ignorants, les désabusés de l’intelligence constructive.

Le pouvoir de transformation individuelle est réel.

Le collectif se reconstruit.

ON VA GAGNER PARCE QU’ON SAIT FAIRE…

Post Scriptum.


Je n’ai pas répondu à la question.

Je ne suis que mobilisable, pas solutionnaire, juste motivé et en même temps paresseux.

Et alors  ?

Le désir du parfait n’est qu’un fascisme de plus.

Pas d’illusions…

Juste un désir à en pêter les murs.

Avec, dans les mains un petit burin pour retirer les premières briques. 
ON VA GAGNER PARCE QU’ON SAIT FAIRE…

Pourquoi pas  ?







 

 

 

 


Concerts :


 

 19 juillet 2013: Tadaaaam! Francofolies de Spa

 29 juillet 2013: Barjac, Festival Chansons de Paroles (France).
14 Septembre:Centre Culturel d'Evere pour la Biennale de la Chanson Française
Le 18 Septembre  à Zürich, au fameux "Théâtre Stok" au festival: "Chansons en Stok".
21 Septembre 2013: Au fabuleux "Manifiesta!"
2
2 Septembre 2015:Place Rouppe à Bruxelles pour Hommage à Sémira Adamu

 28 Septembre 2013: Co-plateau à l'An Vert avec "Jules et Jo".

11 et 12 ctobre 2013: Au Théâtre de la Vie j'ai une carte blanche et je me rejouis d'annoncer les surprises que je ferai dans ce lieu bien beau:
Musiques et textes à fond accompagné EXCEPTIONNELLEMENT à la batterie par Louis Evrard et en Co-Performance acec Thibault Delférière

19 Octobre 2013: à Comblain au pont au 
Musée du Pays d'Ourthe-Amblève
Réservation indispensable (le nombre des places est limité à 50) auprès de Gina Cabases au 04 369 26 44 (du mardi au dimanche de 10 à 17h).C'est pour la 16ième Soirée Coussins, Place Leblanc, 1 à 4170 Comblain-au-Pont

8 Novembre 2013: Hervé Suhubiette m'invite à Toulouse à l'Espace Croix-Baragnon (salle bleue) avec Strange Enquête


18 Janvier 2014: Liège, 
pour l’inauguration du nouveau lieu MNEMA (ancienne piscine de la Sauvenière à Liège)

 28 février 2014: Maison de la Culture de Tournai

ANCIENNES DATES 2010: 26 Février 2010:  Latitude 50 à Marchin

5 Mars 2010 :  Jette au CCJette dans le cadre des "Nuits Urbaines".

9 Mars 2010: à Zurich (Suisse) au Théâtre Keller.

12 Mars 2010: A Genève (Suisse) au Chat Noir dans le festival Voix de fête

11 Mars 2010:  Interview sur Radio Paradiso RSR en Suisse, toujours !

24 Mars 2010: Présentation de mon nouveau disque au Botanique à la Rotonde 

25 et 26 Mars 2010: A Paris, au Living'bart

27 Mars 2010 : L'aigle (France) au Corto

3 Avril2010:  A Liège, soirée de soutien pour Haïti.

10 Avril 2010:  Avec l'hippocampe et son phare à Tournai.

17 Avril 2010: Pour la Maison du Cirque à Bruxelles 

24 Avril 2010: Dans un festival appelé  "Steenrockerzeel" contre les centres fermés devant le centre fermé de Steenockerzeel!

1 Mai2010: Concert à Malmedy à la salle de l' Abbaye

2 Mai2010 :Océan-Nord  à Bruxelles que je m'étale dans le cadre des "Rencontres d'atelier

13 Mai 2010:  Bastogne au MUSICAL BACK STAGE FESTIVAL 

A MINUIT, le même jour pour: Namur en mai

14 Mai 2010:Les quinze ans d' "Alors Chante!" à Montauban

21 Mai 2010:  Café de la rue à Bruxelles.

22 Mai 2010: Pour mon ami Eric Jacques à Donceel chez Marionsonnette

23 Mai 2010: La fête de Maitrank à Bruxelles au Magasin 426 Juin 2010 : à la ferme de Montaval à Senzeilles03 Juillet 2010 : au cinéma "le parc" à Liège06 Juillet 2010: "Les trois baudets"  à Pariiis, et c'est pas rien nom d'un guidon!JUILLET à Carpentras 2010: Je dis des textes et chansons et fonds de tiroirs dans le cadre de l’événement « Côté jardin », dans le jardin d’été de l’Hôtel Dieu,31 Juillet 2010 à BXL un bon vieux et succulent Bar des clandestins (c'est juste le facebook en attendant  ici  )14 aout 2010: festival à deux ch'feux: clique le bleu et tu sais tout.28 Aout 2010: Je joue pour peripleenlademeure à Limerlé4 Septembre 2010: festival des granges à Abolens11 Septembre 2010: à Blanmont pour le temps des pommes.17 Septembre 2010: soirée d'hommage à jean Ferrat à Saint-Gilles19 Septembre 2010: ouverture du théâtre de L'ANCRE à Charleroi petite intervention de 20 min 21 Septembre 2010: à  la Samaritaine  à Bruxelles25 Septembre 2010: Ferme du Biéreau à Louvain-la-Neuve26 Septembre 2010 dans le rallye "Chantons Français"  à la Soupape.2 Octobre 2010: Dans le cadre des "nuits blanches" en collaboration avec  LA CARAVANE  je lis et dis des textes sur la  nuit.7 octobre 2010: Je joue fort heureusement à laFerme de la Brire  Route de Renipont 70 1380 Lasne (Ohain) au RIDEAU ROUGE8 Octobre 2010: à Paris  au Centre wallonie- Bruxelles 9 Octobre 2010: c'est le Marathon des mots à BXL22 Octobre 2010: au B'IZOU à BXL et je donne un stage d'écriture les jours suivants...30 Octobre 2010: Couthuin région de Huy salle  "chez çois"  8 rue marsinne  4218  Couthuin tel: 0476 44 72 14 
18 Novembre 2010:  au Centre culturel de La Louvière19 Novembre 2010: Centre culturel d'ANS1 Décembre 2010: mon grand retour à  la baie des singes en AUVERGNE! 2 et 3 Décembre 2010: à Toulouse au Bijou11 Décembre 2010: à la Balsamine à Bruxelles ANCIENNES DATES 2011:14 Janvier 2011: je joue à Leuze en Hainaut et j'y donne un atelier d'écriture17 Janvier 2011: Belle date à voir au Centre culturel D'Amay21 janvier 2011: Je joue au KVS, théâtre flamand à Bruxelles pour PAS EN NOTRE NOM/NIET IN ONZE NAAM la solidarité grandit une culture02 Février 2011: Je joue au Botanique aux entrevues en vue d'élaborer  une tournée, c'est un show case professionnel donc réservé aux programmateurs.10 février2011: en France, à Vitry: voir ce site: GARE AU THEATRE13 Février2011: Paroles d'hommes à Herve : le programme 19 Février 2011: Je joue au SALON à SILLY23 février 2011: CC de Theux. Voilà le lien du site24 et 25 Février 2011  à Charleroi à l'Ancre: petits textes en cours d'écriture parmi mes chansons2 Mars 2011: L'excellent Mars en chanson m'accueillerait à L'EDEN à Charleroi, si la Communauté Française consent à revenir sur sa décision de non-subvention...Ce qui n'a pas eu lieu donc ANNULE ANNULE ANNULE par frilosité politique et je pèse mes mots...4 mars 2011: à l'Os à moelle:  voici le lien du site.5 mars 2011: J'accompagne en bruit et musique Thibault delferière en lecture à L'AN VERT à liège 18 mars 2011: La Zone à Liège. voici le fameux lien du site. 23 Mars 2011:  Maison de la culture de Tournai en première partie d'ARNO 26 mars 2011:à la Ferme de la dîme 30 avril 2011: Festival rock is metiss1er mai 2011: ARLON:  les Aralunaires 14 mai 2011:  Etterbeek au centre culturel Senghor21 mai 2011: à Liège à l'An Vert 28 mai 2011: à la Médiathèque de Louvain-La-Neuve1 Juin 2011: à Mons pour la  SMart 20 juillet 2011: aux FRANCOFOLIES DE SPA 1,2,3 Septembre 2011 à la SAMARITAINE à Bruxelles 11 Septembre 2011: fête des mémés par Jean-Luc maitrank dans les marolles à Bruxelles 22 Octobre 2011:  à Comines-Warneton12 novembre au QUEBEC! au LION D'OR... dans le cadre du Coup de Coeur Francophone 25 Novembre au Quebec! à Montréal dans le fameux "Chaud Roume" au 4327 de Lorimier à 19H30 ANCIENNES DATES 2012 Tournée ASSPROPRO: Vendedi 13 janvier 2012: L’Ex-Cale Dimanche 15 janvier 2012: Centre Culturel Eghezée Jeudi 26 janvier 2012 : Centre Culturel Chênée jeudi 2 février 2012: au Rideau Rouge à Lasne Vendredi 03 fevrier 2012: Centre Culturel Beau Canton Samedi 04 fevrier 2012 : Centre Culturel Bastogne Vendredi 10 fevrier 2012 : Centre Culturel Chapelle-lez-Herlaimont Vendredi 17 fevrier 2012: Centre Culturel Seraing Vendredi 02 mars 2012: Centre Culturel d'Engis Samedi 03 mars 2012: La Roseraie Vendredi 09 mars 2012: Centre Culturel Waremme ATTENTION la date du Samedi 17/03 2012 au Centre Culturel de Thuin ASSPRPRO est  remplacée par deux dates en Lituanie: le 16 mars à Vilnius (Loftas) et 17 mars à Kaunas (Gargolas) avec Les Hurlements d'Léo. Le concert à Thuin à lieu le 7 Avril 2012!!!! Avec Mister Diagonal and the Black Light orchestra!24 juin 2012: Fête de la Musique à Namur à 11heures du matin au Centre Félicien Rops. 18 Aout 2012: Au parc aux grignoux à Liège 22 Septembre 2012: à l'inside out à LIège 21 Octobre 2012: au festival des libertés à Bruxelles au Théatre National 31 Octobre 2012 : à Liège après la pièce" l'homme qui valait 35 milliards" 17 Novembre 2012: à Paris à La Menuiserie. 2013: 7 Février, sortie du disque "le crépuscule des idiots" au Centre Culturel Jacques Franck 15 Mars 2013: Concert au cabaret aux chansons à Bruxelles en duo avec Margaret 28 Mars 2013: Concert à Délémont en Suisse pour le festival dans les cafés (là, je serai seul mais je chanterai des nouvelles)
29 Mars 2013: Avec Margaret à Paris, à la Menuiserie à Pantin Sortie PARISIENNE 
30 Mars 2013: à Mons, à la Chappelle, rue des Telliers, 5, en duo
2 Mai 2013: Bruxelles Bouillonkube grâce à Mathieu Ha
11 Mai 2013: Radio Campus: carte blanche
18 Mai 2013: à Bertrix au Centre Culturel
24 Mai 2013:à Namur: Au stock du bar du coursier, avenue de la plante no 49.
8 Juin 2013: au Théâtre de Poche14 Juin 2013: Schaerbeek, à L'os à moele avec le camarade Karim Gharbi.21 juin 2013: Fête de la Musique à Bruxelles, au marché des Tanneurs, avec Ed Wydee et Karim Gharbi pour une chouette co-plateauserie.22 Juin 2013:Fêtes de la musique à Liège à L'An Vert, et en plus, c'est mon anniversaire: l'âge de ma pointure.